Under the figtree

Under the figtree

Mary Reynaud, sous le figuier… enfin,  pas tout à fait sous le figuier, disons à côté, le premier jour vraiment chaud de l’année.  Le temps du portrait n’étant pas celui de la chanson, j’espère qu’elle n’a pas pris de coup de soleil. Que n’ai-je installé un parasol blanc pour adoucir ces ombres qui ne rendent pas hommage à son charmant visage. Mais c’était un bon moment, une partie de campagne en quelque sorte.