Presse

Quelques ouvrages, articles ou émissions consacrés à Jean Claverie (ou écrits par lui).
    Louis Charrat

édité par Toba’s éditions

La seule monographie consacrée au peintre Louis Charrat qui fut l’un de mes maîtres  avec René Chancrin aux Beaux Arts de Lyon et Michel Martina aux Arts Décos de Genève. Textes de Jean-Jacques Lerrant, Gabriel Pérouse…et autres personnes aimant son œuvre ou l’ayant connu.

Voici ma contribution parallèlement à la mise en page:

J’étais bien loin de m’attendre à cela… un premier cours de dessin sans autre consigne que celle de laisser aller la sensibilité. On avait beau être dans les années libertaires la chose, ppprononcée sur un ton presque amusé par un prof à l’élégance tout aussi insolite, avait de quoi surprendre le lycéen que j’étais.
L’assistance de ce cours du soir était nettement composée de deux populations très différentes : les amateurs adultes et les étudiants des Beaux-Arts. Les uns devaient se contenter d’un rapide encouragement tandis que les seconds bénéficiaient d’une vraie critique. J’allais vite comprendre que pour cet homme, contrairement à ce que sa légèreté de ton pouvait laisser entendre, l’art ne se pratiquait pas en dilettante …
Ce temps d’initiation avec Louis Charrat aura décidement été un temps riche en paradoxes de toutes sortes.
En cherchant à la bibliothèque j’avais trouvé un article ancien louant les subtilités tonales de mon professeur. Une reproduction d’une toile représentant un salon rose et gris superbement traitée dans le goût de certains décors de Degas, illustrait le propos du critique. Et quelques temps après, Charrat exposait chez Verrière… j’allais pouvoir en voir/savoir plus ! Et là, dans la galerie, m’attendait une série d’aquarelles ou plus exactement d’anti-aquarelles, saturées, violentes, comme s’il avait fallu tordre le cou à cet art soupçonné de trop de délicatesse. S’agissait-il du même homme ?
Cette fois encore c’est le temps, au fil d’entretiens généreux qui m’a montré ce qu’un artiste pouvait subir comme distorsions douloureuses. Insensible aux modes jusqu’à l’isolement mais intimement convaincu de la nécessité, de la fécondité des ruptures, quelques années plus tôt Charrat avait brisé d’une manière nette son jouet de jeunesse : les nuances subtiles appliquées aux objets de la vie bourgeoise qui l’entouraient.
Il s’adonnait alors à un travail sur la couleur d’une puissance qui pouvait aller jusqu’à l’outrance et qui prenait pour support formel les plus modestes trouvailles faites au marché aux puces ! La lampe de chantier en tôle remplaçait la théière en argent. Bien sûr il n’était pas question de rompre avec la représentation, il ne s’agissait pas d’emboîter le pas à une forme ou une autre d’abstraction… plus question de plaire… pas question de s’étiqueter… simplement suivre l’exemple de Chardin.
La première période toute en subtilités dont il m’apprit bien plus tard qu’elle l’avait fait vivre facilement était bien finie, comme reniée. L’urgence d’une vision qui se dégradait rapidement le poussait. Les accords chromatiques risqués, pour le plaisir du grincement-limite, me faisaient penser aux musiques que je découvrais en même temps, le jazz et le rock dont Louis Charrat ignorait tout. Le bourgeois devenu fauve était resté mozartien.
J’aimais ces rencontres dans l’antique Maison Thomassin où les mystères jadis entrevus dans La Vieille Maison d’Andersen trouvaient écho et résolution !
Puisse ce livre sortir de terre cette singulière dernière période de Louis Charrat… comme le petit soldat du conte.

    Michel Guiré-Vaka

édité par Michel Lagarde

Une belle monographie consacrée à l’un des plus fameux illustrateurs de la fin du XXème. On dit parfois « musicien pour musicien » pour des artistes ne cherchant pas une reconnaissance facile. Pour MGV on peut vraiment parler d’un « illustrateur pour illustrateurs » tant son niveau d’exigence le situait à mille lieues de toute complaisance. Et pourtant les images de ce surdoué de l’observation de ses contemporains étaient connues et aimées de tous. Ce livre rassemble les témoignages de ceux qui l’on connu, aimé ou qui ont collaboré avec lui: Christiane Abbadie-Clerc, Patrice Caumon, Yves Frémion, Jean Izarn, Alain Lachartre, Michel Lagarde, François Vié et moi qui me suis penché avec gourmandise sur la complexe connivence que MGV entretenait avec le sexe opposé.

BOOKLIST

Booklist Online Exclusive: March 26, 2018
We Are Brothers.
Nadon, Yves (Author) , Claverie, Jean (Illustrator)
Mar 2018. 32 p. Creative Editions, hardcover, $18.99. (9781568462929).
“Every summer, at our family’s lake house, / my big brother and I swim to the rock. / Every year, he jumps
off, as I watch and cheer, / too afraid to even try.” In lovely language, this Canadian author shares the story
of a smaller sibling’s fear and determination to meet a challenge from his older brother: “It’s your turn
now.” To summon his bravery, the young boy imagines himself a cat, a bird, and a fish, finding in the
characteristics of each the courage to successfully climb, soar, and dive. Claverie’s pastel illustrations
evoke a rustic summer upon which is set the sketch-like action of the encouragingly competitive and
loving relationship between these two black brothers. The scenes, from a variety of perspectives, are
framed with white space and give way, in moments of imagination, to full-page spreads on natural brown
paper of human-to-animal transformation (imagine a more dignified take on the old Animorphs cover
concepts). This is a relatable, touching, and artistic tale of a coming-of-age moment and a lifetime of
brotherhood.
— Andrew Medlar

DICTIONNAIRE DU LIVRE DE JEUNESSE

Sous la direction d’Isabelle Nières-Chevrel et Jean Perrot, Editions du Cercle de la Librairie 2013.

La page de gauche est l'affiche faite pour l'expo le "Jardin Secret" de la Foire de Bologne. J'y avais rassemblé tous les personnages de mes livres précédents. Sur la page de droite les originaux de "l'Art du Pot" qui figurent dans les collections du Musée.

CHIHIRO ART MUSEUM

Le Chihiro Art Museum (Japon) a publié un livre sur l’illustration mondiale à l’occasion de l’expo « Originaux de livres et d’artistes ayant vendu des millions de copies dans le monde » (traduction littérale de l’intitulé). (cliquer sur l’image pour + de détails)

Mon dessin raconte la complicité avec le livre du berceau au cercueil.UNE BIBLIOTHEQUE IMAGINAIRE « DER FISCH, DAS KLAVIER UND DER WIND »

L’Album de la Bibliothèque Internationale de Munich, publié par Carlsen et préfacé par Barbara Schariot vient de sortir.

ARTICLE DE JEAN MARC REQUIEN

paru en 2009 dans « Lyon People » à propos du dessin en général et des miens en particulier:

Les délicieux nus de Jean Claverie

CATALOGUE « BABAR, HARRY POTTER & CIE »

Sous la direction d’Olivier Piffault, Bibliothèque Nationale de France, (distribution Seuil), 2008

ARTICLE DE JEAN FRANÇOIS MIGNAC

À lire sur le site les Coinceurs de Bulles, l’article de Jean François Miniac

INTERVIEW SUR LE SITE RICOCHET

À lire sur le site Ricochet, l’interview de l’Invité

CATALOGUE DE L’EXPOSITION « CLAVERIE » À MOULINS

Exposition au Centre de l’Illustration Moulins, 2007. Photos et article d’André Delobel dans le Bulletin du Crilj Orléanais ici.

« AU RAYON DE J. CLAVERIE » DVD DOCUMENTAIRE

De Thierry Mercadal, production On Stage et Cap Canal 2007, disponible chez: On Stage, Tel : 04 78 28 56 49, www.onstage.fr

CHRONIQUES D’ALBUMS PAR ALAIN HERMANSTADT

Blues Again n°10, les 2 albums « Little Lou » et le CD « Tacot Blues » chroniqués par Alain Hermanstadt

« LE BLUES DE L’ILLUSTRATEUR » PAR JANINE KOTWICA

Paru dans La Revue des Livres pour Enfants, n° 232, 2006.

INTERVIEW SUR TSF JAZZ 2012

dans « Jazz Fans » l’émission de Laure Albernhe ponctuée de morceaux que j’aime http://www.jeanclaverie.fr/little-lou-tour/ en bas de page

« RECYCLING RED RIDING HOOD » DE SANDRA L. BECKETT

Routledge NY, London 2002.

LA REVUE DES LIVRES POUR ENFANTS, AVRIL 2002

Auggie Wren’s Christmas Story.

CATALOGUE « LES CONTES DE FÉES »

Seuil/ Bibliothèque Nationale de France, 2001.

« CARNET D’ILLUSTRATEUR » DE JEAN PERROT

Aux Editions du Cercle de la Librairie (livre + CD-Rom), 2000.

« LE PETIT CHAPERON ROUGE ET LE GRAND CLAVERIE » PAR FLORENCE NOIVILLE

Le Monde des Livres, 31 mars 1995.

« LE MONDE DES ILLUSTRATIONS SELON JEAN CLAVERIE »

Lire, agir, comprendre : bulletin du centre-lecture de Grenoble, mai 1994, n°8,
« Le monde des illustrations selon Jean Claverie » (p.2 à .23).

« NOUS AVONS RENCONTRÉ JEAN CLAVERIE »

Revue « Nous voulons lire! » n°98 de mars 1993.

« ACTUALITÉ DU LIVRE, DE L’IMAGE ET DU SON »

Avril, mai juin 1992, n°2.

INTERVIEW « LE BALCON » POUR « BARBE BLEUE »

Vidéo: Le balcon: entretien à propos de l’illustration de « Barbe Bleue » avec Anne Masson (Camera) pour la FNAC (vidéo de 12mn 38s.), 22 fev 1992 (Archives INA).

INTERVIEW « LE BALCON » POUR « LITTLE LOU »

Vidéo: Le balcon: à propos de « Little Lou » reportage de Claude & Michel Jaget (Camera) pour la FNAC (vidéo de 06mn 53s.), 26 janvier 1991 (Archives INA).

« IMAGES À LA PAGE » DE CHRISTIANE CLERC

Éditions Gallimard, 1984.

CATALOGUE « LE JOUEUR D’IMAGES »

1991, textes de Christiane Clerc, Jeanine Despinette, Nicolas de Hirshing, Jean Perrot, Anne Paillard, François Vié. Paru chez Albin Michel (épuisé). Téléchargeable gratuitement en PDF ici. Extraits et images ici.

EUROPE IMAGES

BCP des Yvelines, 1988.