menace sur les petites bib. de Grenoble

29 Nov menace sur les petites bib. de Grenoble

Budget, que d’erreurs ne commet-on pas en ton nom ? Fermer les bibliothèques de quartier est certainement la dernière chose à faire quand on voit l’état de maîtrise de la langue dans les coins délaissés, sans parler des vieilles lunes: intégration, assimilation qui bien sûr passent prioritairement par l’usage du français. Et puis, même sans parler de souci d’ordre pédagogique, s’il y a des gens, jeunes ou vieux qui ont du plaisir à lire, pourquoi les en priver ?