Et dire que je n’aimais pas trop l’école…

Et dire que je n’aimais pas trop l’école…

… et maintenant c’est tout le contraire. On peut y voir une revanche, un rattrapage, un retour nostalgique sur les lieux d’enfance? En fait simplement, c’est amusant de donner dans l’urgence quelques secrets du dessin aux enfants avides de savoir, sans les contraintes que supportent les profs. Pas de programme, rien ne nous interdit d’aborder des trucs réputés difficiles: là c’est la perspective et après les sens cachés d’un conte avec une répartition des images qui les révèlent. Photo prise le 21 mars 23 dans l’école d’un petit village près de Gaillac. En espérant qu’ils m’écriront, unique moyen de savoir si l’échange a porté ses fruits.