Le Noël d’Auggie Wren

Paul Auster, Jean Claverie

Actes Sud 1998

 

« Ah, tu illustres le petit conte du générique de Smoke! » Etonnant comme tous ceux qui ont vu le film ont mémorisé ce bref récit. Dissimulé sous un déroulé de noms prestigieux, en noir et blanc, il devrait passer inaperçu. Et c’est tout le contraire qui se produit. Vraisemblablement car il vient en point d’orgue d’un grand film. Mais plus vraisemblablement surtout car il s’agit d’un pur conte. Enfin! Un vrai conte moderne mais de la même force que ceux de O’Henry et de Dickens auxquels Paul Auster redoutait de s’affronter.

Les lieux filmés ne sont pas ceux du texte original.
C’est Paul Auster lui-même qui m’a suggéré de faire mon métier d’illustrateur, rien que mon métier. C’est ainsi que j’ai croqué le véritable carrefour, le véritable débit de tabac. Seul le restaurant est réinventé. Car ce matin de février-là, il n’y avait plus qu’une palissade de chantier. Brooklyn oblige!
L’aquarelle saisie par le gel et les doigts gourds ont eu raison du projet de croquis sur le réel. Il faisait si froid ces jours-là que j’ai renoncé à dessiner à Brooklyn. Alors c’est mon fils Louis qui a fait son premier reportage photographique dans l’Atlantic Street d’Auggie.

 

Le Noël d’Auggie Wren est sorti aux Editions Actes Sud, dans la collection Les Grands Livres en novembre 1998

 

Prix: –
Disponibilité: Épuisé, voir stocks sur Amazon ou la Fnac